Publié par : Modern Montreal Dad | août 1, 2008

Ma vie dans un conteneur

Aujourd’hui, j’ai dû travailler de la maison.  Oui, pauvre moi, j’ai dû travailler en direct de ma belle maison avec sa piscine inutilisée suite à cet été de merde. La raison de ce télétravail? Et bien, dans mon contrat d’expatriation avec ma compagnie, les frais de déménagement sont pris en charge par eux. Par contre, je dois m’assurer d’avoir au moins deux soumissions suite à une viste de ma maison pour déterminer l’espace nécessaire. Alors, j’ai fait le tour de mes biens avec deux étrangers qui prenaient des notes. Ça me faisait un peu drôle de penser que dans environ 6 semaines, toutes mes possesions vont se retrouver dans un conteneur au Port de Montréal. De plus, en tant que gars de logistique, ça me semble très inefficace de transporter des meubles Ikea de Montréal à Paris. Le % du coût de transport sur la valeur totale des biens n’est pas très bon d’un point de vue gestionnaire!! Surtout qu’ils vont faire le chemin inverse dans 2-3 ans! Il faut croire que c’est l’un des avantages de partir en tant qu’expatrié et l’impact sur l’environnement n’est pas trop dégueux. Heureusement, je ne suis pas obligé d’investir monétairement dans le projet et que je n’ai pas de tri à effectuer. Ça me fait réaliser à quel point ça doit être difficile pour des immigrants qui laissent tout derrière pour se faire une nouvelle vie ailleurs. Je me dis que ce n’est que des bébelles mais bon, ça reste des bébelles qui font parties de notre vie. Quoi, je dois laisser à Montréal mon CD de Tony! Toni! Toné! ou ma chemise verte-mauve qui n’a pas été portée depuis 2005 ou mon livre Une Vie de Guy de Maupassant datant de mes cours de français au Cégep? Non merci! I need this stuff!

Maintenant, je dois seulement espérer que le conteneur va résussir sa traversée atlantique. Dans mon emploi, c’est déjà arrivé qu’un conteneur plein de nos produits s’est trop fait brasser au large de la Terre-Neuve… Le résultat? Le conteur en question a retrouvé le Titanic. Je n’ai vraiment pas le goût que les habitants des Maritimes ramassent des boûts de planche Ikea sur les plages cet automne!

Publicités

Responses

  1. Si ça arrive, tiens-nous au courant, ça nous fera un plaisir d’aller ramasser tes affaires sur la plage!!! (-:
    Maudit qu’on est bien placé finalement!!!
    héhé

  2. Moi je m’occupe de ramasser les DVD. STP Alain, mets ça dans des caisses en plastiques perméables avec un transpondeur à GPS pour me faciliter la tâche…

  3. Oui, c’est difficile, tu ne peux pas imaginer. J’ai tout laissé de France il y a 7 ans, en m’en venant vivre à Montréal. Voilà que je m’apprête à tout recommencer.
    Rien que devoir me débarrasser de mon frigo, et tout ce qui est électrique, ça me pue au nez.

    Enfin, bon… je vais abandonner mes Ikéa et repartir encore à zéro. C’est bon, ça occupe.

    Quelle compagnie a transporté tes affaires? Je prospecte, là.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :