Publié par : Modern Montreal Dad | janvier 27, 2009

Témoin d’un vol sur la ligne 13

Aujourd’hui, j’ai été témoin de mon premier vol dans le métro de Paris. J’étais à la station Porte de Clichy sur la ligne 13, en attente à l’intérieur d’un wagon. J’étais plongé dans la lecture de mon Direct Jour, un journal gratuit qui est distribué à l’entrée des stations. Tout-à-coup, j’ai entendu un homme qui s’est mis à crier : « Voleurs ! Arrêtez ! Voleurs ! ». En me retournant, j’ai vu un gars passer à côté de la porte en courant avec un sac-à-dos dans ses bras. Et après, un deuxième. Les deux n’avaient pas un air de gens stressés, je crois même que l’un d’eux avait un petit sourire de face-à-claque. Malheureusement, je ne pense pas que c’était un premier vol pour ces deux… Quelques secondes après, j’ai vu la victime en question qui tentait de courir après les deux. A cet instant les portes du métro se sont fermées et en s’éloignant, j’ai pu voir la victime dans les escaliers qui semblait avoir arrêté sa poursuite… Ca doit vraiment être plate d’être une victime d’une telle chose… Et, je suis surpris que personne ne semble avoir aidé le gars qui s’est fait piquer son sac. Ouais, je sais, c’est facile de juger les gens quand moi j’ai rien fait. C’est vrai, peut-être que si j’avais été sur le quai au lieu d’être dans le fond du wagon, il est possible que j’aurais un témoin encore plus rapproché de la scène et que je n’aurais rien fait. J’aime quand même croire que j’aurais au moins tenté de ralentir les agresseurs. Du genre genou-contre-genou à la Bryan Marchment (joueur d’hockey assez salaud) ! Je n’ai pas de conclusion à fournir à part que le vol, peu importe la place dans le monde, ça suce!

Publicités

Responses

  1. Je pense que la majorité des gens ne font rien parce qu’ils sont surpris et mal préparés. C’est la même chose dans plusieurs situations. Je pense qu’on devrait avoir des cours dès la jeune enfance pour réagir en situation d’urgence face aux feux, aux accidents, aux vols et autres.

  2. Moi, je sais pas. Me faire casser la gueule par un gars qui vole un portable c’est pas super en allant travailler le matin. Oui, je serais certainement scandalisée que personne n’arrête le voleur de MON sac à dos si j’étais victime d’un vol, mais, entre nous, le fait d’être mal préparé n’est pas une excuse. Personne ne veut être mêlé dans une histoire de ce genre. Et après avoir fait tomber le voleur comme un Superman, tu en fais quoi tu gars qui t’en veut à mourir? Il repartira en courant sans demander son reste? Oui, c’est un beau geste, mais crime que la suite est incertaine. Sauf que si personne ne fait jamais rien, ben c’est pour ça que les voleurs continuent. Ici, on appelle ça un vol à la tire. Je te vole et je me tire! Conclusion : Si on pense assomer le gars comme il le faut sans lui faire trop mal pour ne pas être poursuivis en justice ensuite, ça vaut peut-être le coup de jouer les Super Héros pour un merci. 🙂 Vive notre société de Me Myself and I!!

  3. Je pense comme la plupart des gens, on n’a pas le temps de réagir; même la victime n’a pas eu le temps. C’est facile de se trouver des excuses et d’élaborer de belles stratégies après le coup. J’y vais de ma suggestion : On devrait toujours se promener avec un appareil photo prêt à prendre un cliché. On pourrait ensuite s’organiser pour que la victime ait une copie de la photo. C’est moins dangereux qu’un croc-en-jambe.

  4. Je me suis peut-être mal exprimé tantôt. Quand je parle de préparation, ça ne veut pas nécéssairement dire d’aller confronter le voleur, mais peut-être justement de sortir son appareil photo ou d’essayer de remarquer des informations qui pourraient aider les policiers. De toute façon, ça ne vaut pas la peine de risquer sa vie pour le contenu d’un sac à dos. Il est d’ailleurs recommandé de NE PAS courir après un criminel, je crois.Mon commentaire était plutôt qu’en général, on est mal préparé à réagir aux événements qui sortent du train-train quotidien (accident de la route, feu, invasion de domicile, agression, crise du verglas, innondation, etc.) J’ai justement cru qu’il y avait quelqu’un dans ma maison hier soir lorsque notre vitre a cassé à cause du froid et j’ai réalisé que je ne savais pas quoi faire dans une situation du genre.

  5. Hmm, drôle de coïncidence, j’ai été témoin de mon premier vol dans le métro montréalais samedi dernier, en allant au parc jean drapeau pour la fête des neiges. Même schéma, mais à l’inverse, le voleur a perpétré son acte sur le quai pour s’engouffrer dans le wagon juste avant que les portes ne se ferment…j’avoue m’être sentie très mal à l’aise vu qu’il était là, dans le même wagon que moi, avec son butin, et j’ai rien fait non plus (ni moi ni personne, entendons-nous bien…)
    Comme quoi tous les métros de toutes les grandes villes du monde sont pareils!!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :