Publié par : Modern Montreal Dad | janvier 28, 2010

Le voyage d’affaires

Lorsque j’ai commencé ma carrière de businessman, l’idée du voyage d’affaires me plaisait énormément. Je pouvais facile m’imaginer dans une carrière jetset, changer de destination à toutes les semaines pour brasser des affaires tout en profitant de la localité pour découvrir un nouvel environnement. La grosse vie sale quoi ! En réalité, c’est surtout pénible de se déplacer pour la job. Oui, j’ai eu des expériences agréables comme une semaine de formation à Manhattan ou une semaine de meetings à Paris (lorsque j’étais à Montréal).  Mais la plupart du temps, on parle d’une longue journée qui implique un réveil à 4am pour prendre le premier vol et revenir tard le même soir et rentrer le lendemain pour une journée normale au travail… Ce genre de « beat », ça tue ! En plus les destinations ne sont pas toujours très attirantes… Mississauga, Cranbury, South Brunswick, Little Rock, Streetsboro… On est donc loin de l’image jetset que j’avais à 21 ans ! Surtout que maintenant, j’ai des obligations familiales, ce qui rend la vie logistiquement difficile pour mon épous lorsque je m’absente. Sorry beautiful !

Je ne me plains pas par contre. C’est quand même mon choix de le faire. Ces déplacements ont été très enrichissants d’un niveau professionnel. On apprend beaucoup en allant rencontrer les gens sur leur terrain. Mais lorsque les gens me disent que je suis chanceux de voyager pour le travail, je ne peux m’empêcher de penser « if you only knew… ». Par exemple, cette semaine, je suis allé à Milan. En fait, je suis allé en banlieue de Milan et je n’ai rien vu de la ville même si j’étais sur place pour une nuit ! So the moral of this story : Be careful what you wish for 🙂

Je garde cependant espoir quant à mon prochain déplacement… Donner une formation à Shanghai au mois de juin. Je ne veux pas être trop optimiste mais cela a le potentiel d’être très très cool ! On verra bien !

Publicités

Responses

  1. So my husband says…. He has been doing the ‘business travel’ thing for the past 12 years. In the last 7 years, he has been gone 2 weeks out of the month! I don’t have to tell you that I don’t work outside the home – that would be a ‘killer’ for me.
    He also says that it’s not so glamorous, unless he’s in Rio or Nice, for example. He then calls me up and says that it’s ‘raining’! I like it when he goes to Arkansas or Greensborough, NC! 😉 Expat.
    PS: He has brought back some pretty amazing things from his travels, spicy bar-b-que sauce from Texas, beautiful yarn from France, perfume (at the airport), and a banana spider (very venomous) from Brazil – of course, that one, NOT on purpose!

  2. C’est ce que j’avais toujours imaginé des voyages d’affaire. Pourtant, chaque fois que je rencontre quelqu’un qui en fait, je lui dit : »Ça doit être plaisant de faire ça ! », un peu pour stimuler la conversation, mais aussi pour éviter de le démoraliser 🙂
    Shanghai devrait être impressionnant. Je suis prêt à gager que quand tu reviendras, tu seras un écolo…

  3. Prends une journée de plus. Ta cie comprendra. Ou prends une journée de congé (un de tes fameux ponts)! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :