Publié par : Modern Montreal Dad | avril 27, 2010

50000 visiteurs!

Quelque part aujourd’hui, mon site aura son 50000e visiteur. Ce chiffre me surprend vraiment puisque le but de ce blogue était et demeure toujours de simplement partager mon expérience avec ma famille, mes amis ainsi que quelques personnes inconnues qui voudraient vivre une expérience similaire. Merci pour autant de visites ! Ca ne change pas grand-chose à ma vie mais c’est très flatteur !

J’ai vécu une panoplie d’émotions depuis l’été 2008, moment du premier billet sur ce blog. Quelle aventure ! Des hauts et des bas en quantité industrielle. Depuis la fin de 2009, la vie a pris une certaine routine. Avec mon épouse qui travaille et le petit qui va à la garderie, la vie n’est pas si différente que si on avait été au Québec. En ce moment, il n’y a qu’une chose qui me manque vraiment et c’est totalement égoïste comme désir. J’aimerais vraiment pouvoir laisser mon fils avec notre parenté afin de passer 48 heures en couple. J’adore mon fils. C’est une petite tornade souriante qui me fait sourire intensivement à chaque jour. Mais entre le boulot et la gestion parentale de soirée, il reste très peu de temps et d’énergie pour recharger nos batteries mentales! Alors voilà, vous connaissez dorénavant mon plus grand souhait 🙂 !

Pour le blog, j’ai vraiment de plus en plus de difficultés à le maintenir pour les mêmes raisons citées ci-dessus. Mais, comme l’a mentionné Expat, c’est important de la faire car je pense que ça va être un beau cadeau à faire à mon fils plus tard. J’espère que ça lui permettra de mieux connaître son papa. Je dois encore publier quelque chose par rapport à mon voyage à Londres lors du weekend de Pâques… Je sais je sais, encore de la procrastination. Dans 2 semaines, ça sera le temps d’une aventure romaine et toscane. Au mois de juin, je vais me déplacer à Shanghai pour le travail. Et le mois de juillet me verra faire un petit saut à Casablanca pour un mariage. Alors, il devrait avoir des choses intéressantes à lire et à voir sur ce site dans les mois à venir. Quoi, je dois bien faire de la pub si je veux atteindre le plateau des 100K visiteurs !

Publicités
Publié par : Modern Montreal Dad | avril 12, 2010

Un beau weekend mais un lundi matin difficile

Ce matin, en entendant mon fils faire sa meilleure imitation d’un garçon se rapprochant des « terrible twos », je me suis dit que des lundis difficiles, c’est de la merde 🙂 Mais, nous avons eu un super weekend avec une belle sortie au Parc Clichy-Batignolles. D’ailleurs, voici une photo pleine de joie pour faire oublier les petites crisettes de monsieur ce matin! Bonne semaine à vous tous!

Mon fils qui devient tout un cascadeur!

Publié par : Modern Montreal Dad | avril 8, 2010

Provins – Ville Médiévale

Depuis près d’un an, je gosse mon épouse pour aller à Provins. Gosser est vraiment le bon terme car malgré mon l’harcèlement, elle restait plutôt indifférente alors je poursuivi mon gossage. Pourquoi tant d’insistance de ma part ? Et bien, j’avais lu dans l’un de mes 24 livres touristiques que cette petite ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO valait définitivement une visite. Par sa position géographique, cette ville est devenue un centre important d’échanges économiques durant les 1ée et 13e siècles. Ainsi, Provins est devenu célèbre comme lieu des Foires de Champagne (pour les non français, il faut réaliser que Champagne est d’abord une région et non de l’alcool 🙂 ). Alors, lorsque nous avons eu de la visite à la mi-mars, c’était l’opportunité parfaite de prendre une journée de congé pour découvrir un peu de nouveau.

C’est plutôt simple pour s’y rendre. Il existe des départs à tous les heures à partir de la Gare de l’Est alors c’est très facile de s’y rendre même si on ne possède pas de voiture. Le trajet prend environ 75min. Une fois arrivée à la gare de Provins, il faut prévoir environ 15 minutes pour marcher jusqu’à la vielle ville.

Cette petite ville préserve assez bien son passé médiéval. D’ailleurs, à partir du début du mois d’avril jusqu’à la fin octobre, il y a une panoplie de spectacles pour se mettre 800ans dans le passé. Et à tous les ans à la mi-juin, il y a weekend « Les Médiévales » où toute la ville est replongée dans le passé. Ca doit être très sympa ! Mais, comme nous étions « hors-saison », nous avons dû se contenter d’une promenade dans la ville sous un beau ciel bleu. Je vous laisse sur quelques photos.

D’ici la semaine prochaine, je serai en mesure de vous parler un peu de Londres, notre destination du long weekend de Pâques ! Cheers 😉

Publié par : Modern Montreal Dad | mars 14, 2010

SNCF = pire organisation de la planète?

J’adore prendre le train. Je ne pense pas que les français réalise à quel point ils doivent être fiers de cette belle infrastructure. Mais en même temps, je suis prêt à consacrer le titre de pire organisation de la Terre à la SNCF. Entre les grèves, les bris, le service-clients inexistant… Je commence à croire qu’ils méritent sérieusement le titre. Pas seulement les patrons, mais les employés de première ligne aussi. Après tout, c’est le résultat d’un beau travail d’équipe. Par contre, je me réserve le droit d’accorder le titre à Bell Canada si jamais je retourne au Québec!

Publié par : Modern Montreal Dad | mars 9, 2010

Un samedi à Lille

Je ne pouvais plus attendre… Il fallait absolument que je découvre une nouvelle ville. Depuis notre petite excursion à Bruxelles en octobre, c’était le grand vide quant aux découvertes. Les mois de novembre à février ne sont pas les plus propices aux déplacements. C’est gris, c’est humide et cette année, c’est vraiment froid ! En plus, mon épouse a débuté une nouvelle job au mois de novembre alors c’est maintenant plus difficile de prendre des congés à l’improviste pour partir à la découverte improviste. Bon, tout ça pour dire que j’avais vraiment hâte/envi/besoin de planifier une escapade, peu importe la durée ou la distance! J’ai donc pris Google Map pour surveiller les destinations à un maximum de 90min de train de Paris. Et voilà, collée sur la frontière belge, la ville de Lille. C’est drôle, jamais un français, à moins d’être originaire de la région, va vous conseiller d’aller visiter ce coin. Pourtant, mes premières recherches indiquaient une jolie ville qui avait même été désignée Capitale européenne de la culture en 2004.

Avec mes arguments, je me suis dirigé vers mon conseil d’administration afin d’obtenir une approbation formelle et j’ai ainsi réservé nos billets de TGV pour un petit daytrip dans le nord de la France. Encore une fois, que des bonnes choses à dire sur le train. Une petite heure et nous étions à destination. En passant, si jamais vous voulez à Lille, ne passez pas trop de temps à décortiquer si vous devez arriver à la gare Flandres ou Europe. Elles sont quasiment juxtaposées.

En arrivant, on a retrouvé une carte de la ville on s’est dirigé vers l’office du tourisme. Sur place, ils nous ont fourni une carte avec 3-4 itinéraires à suivre à pied. Et voilà, notre journée était maintenant structurée et c’était le temps de partir à la découverte. A quelques mètres de l’office du tourisme se trouve la Grand’Place. Très joli endroit qui doit être très plaisant l’été sous un soleil ! Mettons que c’était un peu gris lors de notre passage. Il y a 2 structures qui retirent l’attention : La Vielle Bourse est un très joli bâtiment de 1652 et le beffroi de la chambre de commerce est visible d’un peu partout. Dans toutes les rues dans les alentours de cette Grand’Place, on retrouve une multitude de commerces, et que vos intérêts soient plutôt vestimentaires ou chocolatés, vous trouverez quelque chose.

La Grand'Place à Lille

La Vieille Bourse de Lille

Après avoir sillonné ces rues, nous nous sommes dirigés vers la Citadelle de Lille et tout le Bois de Boulogne qui l’entoure. Pour moi, cette partie a été le « highlight » de mon voyage. C’est peut-être aussi parce que le soleil est sorti pendant cette partie de la journée 😉 Ca fait du bien de se retrouver dans la nature (et le soleil aussi) ! Ce n’est pas vraiment à Paris qu’on peut se sentir déconnecté de la vie urbaine. Les chantiers sont très bien aménagés tout au tour de la Citadelle, structure assez imposante qui a été conçu par Vauban à la fin du 17e siècle afin de défendre la ville des méchants espagnols ;). Après cette petite promenade, nous nous sommes redirigés vers la vielle ville pour manger.

Un petit moment entre père et fils

Le Bois de Boulogne près de la Citadelle

Maman, fils et un peu de nature!

Suite à cette petite pause, la destination principale fut la Place de la République, qui se situe entre le Musée des Beaux-arts et la Préfecture de Police. D’ailleurs, Jacob a décidé d’explorer un peu de l’endroit par lui-même. On a même fait un petit pit stop dans un parc afin de permettre à fiston de faire ce que tout jeune bébé veut faire : jouer !

Le Musée des Beaux-Arts de Lille

Je pars à la découverte sans mes parents

Finally, some fun time!

En se redirigeant vers la gare, nous avons passé à travers le gros centre commercial Euralille mais bof, c’est un centre comme tous les autres mais très pratique si vous avez un bébé dont vous voulez changer la couche pleine ! J’imagine que c’est également une bonne destination temporaire si jamais il se met à pleuvoir beaucoup, scénarios très possible dans le nord de la France. Malgré que ce voyage a aggravée rhume de bébé qu’il a ensuite refilé à ses parents sous une forme encore puissante à ses parents… Et bien, je vous conseille vivement une petite escapade à Lille pour la journée.

Le soleil se couche... Au revoir Lille!

 

Publié par : Modern Montreal Dad | février 24, 2010

L’avenir de l’éducation supérieure au Québec

Hier, 16 personnalités québécoises connues ont rendu publique un « pacte » pour s’adresser au sous-financement des universités du Québec.  Pour eux, il est impératif de revoir les frais de scolarité déboursés par les étudiants. Bref, non seulement il faut absolument renier le gel mais il faut également rattraper le « retard » des 15 dernières années. C’est un sujet que je trouve passionnant. Avec tous les débats actuels sur le problème d’endettement d’aujourd’hui et surtout de demain, il est intéressant de voir des propositions faire surface. Fini le statut quo. Et peu importe qu’on soit de gauche ou de droite du spectre politique, il est important d’avoir un débat sut cela car ça nous concerne tous. L’éducation est un sujet particulièrement intéressant puisqu’il peut être perçu comme une dépense ou un investissement tout dépendant de sa vision. Pour moi, c’est simple. L’éducation est la seule façon de rester compétitif sur un marché global tout en créant de la valeur pour une société. Il faut que les québécois cessent de penser que nos richesses en ressources naturelles assurent une prospérité certaine. C’est le savoir-faire qui est clé. Il faut donc s’assurer d’avoir les meilleurs professeurs/chercheurs et le meilleur équipement universitaire afin de former notre population au plus haut niveau possible tout en attirant les étudiants « top » d’ailleurs.

Bon, je pense que nous pouvons tous être d’accord jusqu’à présent. Maintenant, comment on fait pour s’assurer de financer adéquatement cette vision afin de rester compétitif sur le plan global ? Oh là, ça devient un peu plus complexe n’est-ce pas ? Vous dites que le gouvernement devrait investir davantage ? Je ne pense pas que c’est plausible avec les déficits actuels et futurs. On vit déjà au-dessus de nos moyens alors difficile de maintenir le rythme à moyen de couper dramatiquement ailleurs. On parle déjà d’un réseau de santé sous financé alors on va aller couper dedans encore ? Bravo au politicien qui aura les couilles d’avancer cela comme idée. Ok, quoi d’autre ? Ah oui, taxons davantage les riches. Celle-ci est facile car personne ne se considère riche et c’est toujours plus facile de pelleter le problème de financement vers les plus fortunés parce que « moé, je paie déjà assez ». Les gens doivent réaliser que nos « riches » sont déjà les plus taxés en Amérique du Nord et que ça va être difficile d’aller en chercher davantage de leur côté si on veut rester compétitif au Québec. Et oui, il est bien plate le mot compétition… Me semble que ça serait tellement plus facile dans un monde statique où la main d’œuvre qualifiée est immobile. Donc ce n’est pas vraiment une solution non plus cette taxation additionnelle. Malheureusement, il reste une seule voie… Faire payer les personnes qui profitent du service. Et là ça devient tout un débat. Faire augmenter le coût des études lorsqu’on prétend que c’est le seul véritable avantage concurrentiel d’une société… Je ne suis pas logique hein ? Bref, si c’est LA voie de prospérité pour une société, pourquoi ne pas rendre les études complètement gratuits ? C’est une question de valeur non ? Et bien pour moi, les études post secondaires ne servent pas seulement à développer les être humains à un niveau personnel. Quelque part, si une société investit dans ce domaine, c’est que les gens qui en ressortent éduqués produisent des bénéfices pour une société. Je réalise que j’embarque sur un terrain glissant. Avec une telle vision, on ne produirait que des gens d’affaires, des scientifiques, des avocats, etc. Tout ce qui est culture serait laisser de côté et notre société perdrait son âme. Mais ceci étant dit, est-ce qu’on devrait subventionner une personne qui désire à tout prix faire un DESS en Théâtre de marionnettes contemporain (oui oui, ça existe à l’UQAM) ? Est-ce que c’est à l’Etat de subventionner le prix des études de quelqu’un qui va changer de programme à tous les ans car il n’arrive pas à décider ce qu’il veut faire de sa vie ? Dans un monde communiste parfait, pourquoi pas. Dans un monde avec des contraintes budgétaires importantes, c’est un luxe que ne pouvons plus nous payer.

 Lorsqu’on me dit que l’éducation est déjà trop cher au Québec, ça me fait un peu sursauter. On ne paie que des « peanuts » au Québec pour une éducation de classe mondiale. Je sais, c’est facile pour moi d’émettre une telle opinion. Ce n’est pas moi qui vais devoir débourser des sommes faramineuses pour obtenir un diplôme post secondaire. Mais en même temps, mon nouveau rôle de papa me permet d’avoir une opinion sur le sujet. Dans 17ans, ça sera un enjeu important pour ma famille. Depuis la naissance de mon petit, mon épouse et moi envisageons la création d’un REEE afin de pouvoir cotiser dès maintenant  à une hausse inévitable des coûts d’étude. Il ne reste plus que d’attendre le numéro d’assurance sociale de mon petit pour ouvrir le tout… Je vous conseille fortement de faire pareil.

Nous aurons des choix difficiles de société à faire dans les années à venir. Il faut en parler là afin de poser des gestes concerts très bientôt. La situation actuelle nous mène vers un gouffre inévitable. Et vous mes chers lecteurs, vous avez des solutions à proposer ? Vous avez une vision différente ? Si oui, comment proposez-vous de la mettre en œuvre? Et je veux des solutions, pas juste du blabla!

Publié par : Modern Montreal Dad | février 5, 2010

L’amour du foulard des hommes parisiens

Je ne prétends pas être un expert en mode. Mais pas du tout. Je fais de mon mieux pour assimiler des notions de métrosexualité au niveau vestimentaire. La plupart du temps, je pense que le résultat final passe plutôt bien. Mais il y a quelque chose à Paris qui me fait grimacer à tous les jours… Ok, ce n’est pas aussi pire que lorsque je me promène dans un centre d’achats aux Etats-Unis et que la majorité des filles portent des pantalons de jogging en faux velours… Ouash… Non, les français ont bien plus de style que ça (Et c’est vrai, aucun sarcasme ici). Mais est-ce que cet effort va trop loin ? Ce qui m’irrite ici est la sur-utilisation du foulard ! Ok, je viens d’un pays froid et je comprends le besoin de cet accessoire. C’est très pratique (ou peut-être les manteaux sont mal conçus?). Je peux même comprendre que les filles vont utiliser cet article comme accessoire décoratif. Mais les gars, s’il-te-plait, lorsqu’il fait plus que 5°C, laissez ce morceau à la maison. Et, jamais mais jamais, ne le porter à l’intérieur. Tu penses vraiment que tu vas éviter une grippe en portant un foulard lorsqu’il fait 21°C à l’intérieur ? Et autre chose, si vous devez absolument en porter un, est-ce que vous pouvez éviter les tissus trop frou-frou ? Come on, nous sommes des hommes. Etre ouvert à son côté féminin n’implique pas devenir une femme 😉

Slackez un peu avec le foulard ok?

Slackez un peu avec le foulard ok?

Publié par : Modern Montreal Dad | janvier 28, 2010

Le voyage d’affaires

Lorsque j’ai commencé ma carrière de businessman, l’idée du voyage d’affaires me plaisait énormément. Je pouvais facile m’imaginer dans une carrière jetset, changer de destination à toutes les semaines pour brasser des affaires tout en profitant de la localité pour découvrir un nouvel environnement. La grosse vie sale quoi ! En réalité, c’est surtout pénible de se déplacer pour la job. Oui, j’ai eu des expériences agréables comme une semaine de formation à Manhattan ou une semaine de meetings à Paris (lorsque j’étais à Montréal).  Mais la plupart du temps, on parle d’une longue journée qui implique un réveil à 4am pour prendre le premier vol et revenir tard le même soir et rentrer le lendemain pour une journée normale au travail… Ce genre de « beat », ça tue ! En plus les destinations ne sont pas toujours très attirantes… Mississauga, Cranbury, South Brunswick, Little Rock, Streetsboro… On est donc loin de l’image jetset que j’avais à 21 ans ! Surtout que maintenant, j’ai des obligations familiales, ce qui rend la vie logistiquement difficile pour mon épous lorsque je m’absente. Sorry beautiful !

Je ne me plains pas par contre. C’est quand même mon choix de le faire. Ces déplacements ont été très enrichissants d’un niveau professionnel. On apprend beaucoup en allant rencontrer les gens sur leur terrain. Mais lorsque les gens me disent que je suis chanceux de voyager pour le travail, je ne peux m’empêcher de penser « if you only knew… ». Par exemple, cette semaine, je suis allé à Milan. En fait, je suis allé en banlieue de Milan et je n’ai rien vu de la ville même si j’étais sur place pour une nuit ! So the moral of this story : Be careful what you wish for 🙂

Je garde cependant espoir quant à mon prochain déplacement… Donner une formation à Shanghai au mois de juin. Je ne veux pas être trop optimiste mais cela a le potentiel d’être très très cool ! On verra bien !

Publié par : Modern Montreal Dad | janvier 20, 2010

Allooooo, il y a quelqu’un ?

Ok, 2 semaines et aucun billet de ma part. Aucune excuse. Je n’ai tout simplement aucun sujet intéressant à partager avec le monde virtuel. Je ne sais pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose.  « Bonne » car ça veut dire que nous nous sommes enfin forgés un petit chez-soi ici à Paris et qu’on s’est enfin éloigné des montagnes russes émotionnelles des 16 derniers mois ou « Mauvaise » car notre vie d’expat est maintenant plate. Hummm… Je pense que c’est plutôt une bonne chose. No more drama… feels pretty good. Et les voyages vont recommencer en avril alors je garde espoir pour l’aspect vie d’expat. A date, nous pensons visiter Londres durant le congé de Pâques, Rome et la Toscane en mai, Casablanca au mois de juillet et peut-être l’Ecosse en août. J’ai tellement hâte de bouger…

Bon, pour revenir sur le non-sujet de ce billet, depuis le début du mois, c’est la routine de la vie normale. Wow, je viens d’utiliser « vie normale » en décrivant ma vie ici à Paris. Mon épouse travaille depuis 2 mois, mon petit fréquente une halte-garderie qu’il semble beaucoup aimer (et qui coûte une fortune pour quelqu’un avec un référentiel québécois). Mon boulot est stable et je vais commencer à voyager pour celui-ci (Milan la semaine prochaine, la Chine en juin). Le soir, c’est la petite routine de la nourriture-bain-dodo de Jacob. Les fins de semaines, comme la météo est plutôt ordinaire, sont réservées à des petites courses dans notre quartier. Bref, notre vie est normale comme elle le fût autre fois à Montréal.  Je n’ai pas vraiment le temps d’être « bored » mais en même temps, j’ai l’impression de manquer de stimulation. Et voilà, c’est décidé. Je viens de décider là-là et prendre une journée de congé au mois de février pour flâner dans un musée. Sans épouse, sans enfant. Désolé mes amours, mais je me tappe une journée de geek tout seul ! Vraiment, c’est trop excellent d’avoir 8 semaines par an et de prendre des journées off n’importe quand!

Publié par : Modern Montreal Dad | janvier 5, 2010

J’en suis où ?

Voilà que nous venons d’entamer une nouvelle année. Contrairement à 2008 et 2009, je ne débute pas cette année avec une boule de stresse gigantesque. Pour la première fois depuis bien longtemps, je vis une période de stabilité. Ok, je viens de réaliser qu’en écrivant ces lignes, mon épouse va m’annoncer ce soir qu’elle est enceinte de triplets et demain, mon employeur va m’annoncer avec fierté que je suis promu et que le poste se retrouve au Pakistan… Et non ! 2010 sera l’année de la stabilité mentale sans perturbations majeures. Au cours de cette année, je vais surement apprendre ce qu’il va se passer avec la prochaine phase de ma carrière mais je ne stresse pas autant que lorsqu’il était question de partir une première fois. Pour l’une des rares fois depuis 3 ans, j’ai l’impression d’exercer un peu de contrôle sur ma propre vie.

C’est donc sous le signe de la sérénité que j’accueille 2010. Je note d’ailleurs beaucoup moins de frustrations internes par rapport à ma vie parisienne. Les gens irritants m’irritent un peu moins… du moins pour l’instant. Je pense que 3 développements contribuent à ce bien-être amélioré. Premièrement, mon épouse a débuté un travail qui lui plaît et c’est très bénéfique pour elle. Etre seule à la maison avec notre petit choubidou jour après jour tout en étant loin de son univers… Je sais que ce n’était pas toujours facile pour elle et ça m’inquiétait pour le reste de notre temps à Paris. Je la remercie pour les sacrifices qu’elle a dû faire. Et maintenant, elle pouvoir enfin vivre une expérience professionnelle en France qui lui sera bénéfique à tous les niveaux. Le deuxièmement élément clé est la solution de garde pour le petit. Nous avons trouvé une halte-garderie qui plaît énormément à mon fils. Après quelques tentatives d’organiser une garde partagée, nous avons dû se retourner vers une solution au sein du privé (bref, une famille nous a « choké » quelques jours avant Noël… Bon, j’ai avalé ma pilule par rapport au coût et depuis ce temps là, je vis très bien avec notre décision. La garderie est tout près de notre appartement, le personnel est vraiment sympathique et mon enfant fait une tonne d’activités. So, it’s all good. La troisième chose est reliée à mon boulot. Ca commence enfin à devenir plus intéressant. Je devrais être plus impliqué dans certains projets et je devrais faire quelques voyages d’affaires. Enfin car c’était l’un des avantages de ce poste! 

La seule chose qui reste à régler est la finalisation de nos voyages pour cette année 🙂 A date, ça sera Rome et la Toscane en mai! Woohoo!

Alors voilà, un petit constat pour débuter cette nouvelle année. Je vous souhaite tous un excellent 2010 !

« Newer Posts - Older Posts »

Catégories